21/11/2015

Chine : Xi’an - Chengdu

2 comments

14/10/2015 - 31/10/2015
L'administration à la chinoise

Je pars en direction de Chengdu 900km au sud ouest. Après une demi journée de vélo j’arrive dans les “montagnes”. Deux cents kilomètres de plaisir en suivant la route G108. Très peu de voitures, un goudron en bon état. La route serpente en suivant une rivière. Je passe mon premier col, 1600m. Pendant ces deux jours, j’aurais même la chance, le soir, de me laver dans la rivière. Pas de douche sommaire avec ma bouteille, comme c’était le cas précédemment.

Après trois jours de vélo j’arrive à Hanzhong, avec l’objectif de renouveler mon visa. Pour cela il faut se rendre au PSB  (le bureau de sécurité public (chinois : 公安局 ; pinyin : Gōng'ānjú) bureaux gouvernementaux qui contrôlent la police, la sécurité publique et l'ordre social, mais aussi les problèmes comme l'enregistrement de résidence, de même que l'immigration et les voyages des étrangers) , et demander la procédure qui est différente en fonction des villes ! Je trouve un PSB, bien sur ce n’est pas le bon. Un jeune chinois me guide vers un autre. Arrivé là-bas, je rencontre un policier qui parle trois mots d’anglais. Photocopie du passeport, puis il remplit un papier et me pose quelques questions dont:
- Est-ce que vous avez assez d’argent pour vivre? !
 Je réponds:
- oui
évidemment.
 Il ne vérifie pas. Il coche des cases sur son formulaire. Puis il me dit que je vais avoir un nouveau visa mais pour cela il faut que j’ai un numéro de portable chinois. Je ne comprends pas bien pourquoi, mais de toute manière, je voulais acheter une carte SIM, donc c’est l’occasion.

Il m’amène dans un magasin, chez China Unicom. On vérifie que mon smartphone fonctionne avec une SIM chinoise et j’achète une SIM avec 60 minutes de communications, 1.5GB de data pour 100Y, 15€. J'utiliserai cette carte pour communiquer avec ma famille. En Chine internet est très verrouillé. Mais j'ai un joker: utiliser un VPN pour contourner les pare-feux chinois. La qualité est médiocre mais c'est meiux que le black-out.

Ensuite il me dit qu’il faut aller dans un autre bureau pour faire ma demande de visa. Je le suis. Arrivé la bas, nouvelle série de photocopies, photo d’identité, formulaire à remplir,... Et la nouvelle tombe : mon nouveau visa sera disponible le 26/10/2015, dans 10 jours ! Rapide l’administration chinoise.

Du coup, je décide de passer, trois nuits ici, et d’aller faire un tour dans les montagnes au nord et revenir le 26/10. Mon tuteur du jour aura même l’amabilité de me réserver un hôtel pas cher, et de me donner son numéro de téléphone en cas de soucis.

Hanzhong n’a rien d’extraordinaire. Je passe deux jours à glander, manger et dormir. Le 19/10/2015, je pars pour une boucle dans les montagnes au nord. Après une journée et demi d’une route remplie de camion, je me fais arrêter par la police. Sirène, gyrophare, trois flics tout sourire me bloquent le passage. Ils me font comprendre que je dois faire demi-tour et les suivre. Arrivé au poste, ils me prennent en photo, me font attendre dans une salle blanche. Angoisse! Après 15min, ils m'annoncent que la zone est interdite aux étrangers. Soulagé, je dois retourner à Hanzhong.C'est la liberté de circuler à la sauce chinoise (aigre-douce !)

Sur le chemin du retour, à 20 km d’Hanzhong je prends un hôtel pour 6 nuits. Pas grand chose de passionnant. Juste les gérants de l’hôtel super sympas, qui m'ont invité plusieurs fois à manger,  et m’ont fait visiter les environs en scooter. Cool.
Le 26/10/2015, avec mon nouveau visa en poche, je repars sur la route G108 direction Chengdu. Montagne, vallée encaissée, une belle partie de plaisir. A l'approche de Chengdu, le trafic routier redevient dense et les camions sont de retour.

Tout n’a pas été tout rose. J’ai cassé un arceau de ma tente, et aussi un rayon de ma roue arrière. Et là ce fut une belle galère, car les outils que j’avais achetés ne convenaient pas. Impossible de démonter la cassette de ma roue arrière et donc de changer le rayon. Mais dans mon malheur j’ai été chanceux. A pied, en poussant mon vélo avec ma roue arrière voilée, un jeune chinois en scooter s’arrête. Il m'invite à le suivre, il arrête un tuk-tuk à trois roues et charge mon vélo dessus. On va quelque part, mais où ? 10 minutes plus tard, on arrive devant un magasin de cycle. Je fais changer mon rayon. Il paie la réparation, me dit good bye et s’en va. Merci l’ami.

Arrivé à Chengdu le 29/10/2015, après 4 jours de vélo, je prends une auberge de jeunesse pour trois nuits. Objectifs du séjour : trouver les bons outils pour mon vélo et un arceau pour ma tente.

Plusieurs heures de recherche. J’ai fait plus d’une dizaine de magasins de vélo. Tous m’ont dit : je ne vends pas cet outil et tu ne le trouveras nulle part, seulement sur internet. Mais ma ténacité est récompensée. J’ai finalement trouvé le Graal dans un petit magasin. Moralité: ne jamais croire les chinois quand ils disent que c’est impossible, ne jamais renoncer ! Même chose pour mon arceau de tente, que j'ai enfin réussi a trouver.

L’auberge dans laquelle je suis actuellement est vraiment sympa. Il y a pas mal d’instruments de musique : guitare, ukulélé, batterie. Avec les pensionnaires de l’hôtel on a improvisé quelques belles sessions de musique. Ça fait du bien. J’ai aussi revu, une autrichienne croisée en Mongolie. Première européenne depuis 1 mois, ça fait plaisir de pouvoir discuter avec quelqu’un qui parle anglais. Le dernier soir j’ai regardé la finale de la coupe du monde de rugby Nouvelle-Zélande - Australie.

Statistiques

Distance : 1192 km
Nb jours : 18
Nb jours de vélo : 9
Nb jour de repos : 9
Etapes la plus longur : 160 km
Etape la plus courte : 131 km
Rayon cassé roue arrière : 1

Total depuis le départ
Distance : 2403 km
Nb jours : 30
Nb jours de vélo : 17
Nb jour de repos : 13
Etape la plus longue : 208 km
Etape la plus courte : 70 km
Crevaison : 1
Rayon cassé roue arrière : 1

2 commentaires :

  1. Coucou Cyril
    GG n'est plus avec toi, mais je continue à lire tes aventures, ton moral est toujours au beau fixe, malgré toutes tes péripéties. Je te souhaite plein
    de courage pour la suite, de belles rencontres et des souvenirs plein la tête. Prend soin de toi, et continu de nous faire partager tes journées.
    Bisous de la famille C Tatie de GG

    RépondreSupprimer

.