18/10/2015

Chine : Datong

Leave a Comment
24/09/2015 - 26/09/2015
En arrivant de nuit à Datong la recherche de notre auberge n'est pas des plus facile. La position donnée par Google Maps est fausse. Nous voilà en Chine à 21h dans une ville de plus d'un millions d'habitant sans hôtel.

En marchant, un poste de police apparait au bord de la route. Deux flics à l’extérieur fumant une cigarette et deux à l'intérieur regardant un film. On demande notre chemin mais ils ne semblent pas connaitre notre auberge. En quelques minutes tous les flics rappliquent. C'est l'attraction. Ils appellent l'auberge et nous font signe de monter dans leur voiture.

Nous voilà dans une voiture de police, gyrophare en action en direction de quelque part. Après avoir grillé plusieurs feux rouges, on arrive à l'auberge. Belle entrée en matière. Les chinois sont plutôt sympa, ils n'hésitent pas à nous aider. On remercie chaleureusement nos chauffeurs et on va se coucher. La fatigue de la courte nuit dans le train se fait sentir.

Datong est une "petite" ville de presque deux millions d'habitants. Le centre ville ressemble à une ville chinoise typique. On pourrait croire que les bâtiment sont d'époque mais pas du tout. Tout est récent. Un énorme mur est en construction autour du centre ville dans le style de la muraille de chine. Un large mur avec des tours comme au moyen-age. Autour du centre de nombreux buildings sont en construction. Cette ville est en chantier permanent. Le boom chinois est bien visible.

On s'est arrêté à  Datong pour visiter deux sites, les grottes et le monastère suspendu. On choisit de visiter les grottes en premier. On prend un bus, 2Y. En arrivant sur le site on constate que c'est payant. 130Y, 19€, pour visiter. Trop cher pour moi, Jérôme, Seb et Jens s'y rendront quand même.

Depuis que je ne gagne rien je deviens radin surtout pour visiter un site créé pour honorer une divinité, en l'occurrence Buddha ! Et non pour le profit comme un musée. Le monastère suspendu est aussi payant, 130Y, non merci. Deux sites en Asie me font envie, la Muraille de Chine et les temples d'Ankor. Pour tous les autres je ne sortirai pas un centime !

Notre séjour dans cette ville sera l'occasion de découvrir la cuisine de rue chinoise: nouilles, riz, légumes, viandes, brochettes, ... Délicieux. Notre petit déjeuner est composé de nouilles froides avec des légumes, 6Y, 85 centimes € puis pour certains des brochettes de calamar ou de canard, 2Y, 30 centimes €. Et le soir on mange un bon plat de nouilles chaudes avec de la viande et des légumes, 14Y, 2€.
Tous ces plats sont préparés devant nous, même les nouilles sont faites à la main. Etonnant à voir et excellent à manger. Ça change de la cuisine mongole !

Direction Beijing avec Jens. Seb et Jérôme veulent rester plus longtemps à Datong.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

.