15/10/2015

Chine : Erenhot

Leave a Comment
24/09/2015
12h on est à Erenhot, première ville chinoise après la frontière mongole. Comme en Mongolie, les chinois nous fixent du regard comme des extras-terrestres. Oui nous sommes grands, blancs et barbus ! A la différence des mongols, le chinois sourit. Mais ce n'est pas pour ça qu'il faut lui faire confiance. En changeant nos dernières devises mongoles contre des yuans au marché noir, les petits malins essayent de nous arnaquer. Ils nous proposent une somme et après avoir compté les billets, évidemment il en manque. Mais après une bonne gueulante on reçoit tout nos yuans ! Les chinois gardent le sourire. Zen en toutes circonstances !

Le jour même il n'y a pas de train ni de bus direct pour Datong. Du coup avec l'aide d'une chinoise et de deux gars on prend deux tickets de bus. Erenhot - Ulanqab puis Ulanqab - Datong. Plusieurs personnes nous ont aidés, cool ! En attendant le train, on goutte nos premières nouilles. Pour 12Y, 1.70€, on mange un énorme plat garni de nouilles et de légumes, super bon !

Les routes chinoises sont en meilleur état que les mongoles, mais ce ne sont pas des billards. Notre bus made in China n'est pas des plus confortable. Les amortisseurs sont durs comme du bois. Le bus est bondé. Des gens descendent et montent tout le long du trajet, parfois au milieu de nulle part.
Le trajet nous aura couté 127Y, 18€ pour 400km et 8 heures. C'est pas super cher mais pas donné non plus.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

.