31/01/2016

Thailande : au pays des temples

4 comments
Aranyaprathet - Bangkok ; 15/01/2016 - 24/01/2016

On arrive en Thaïlande après deux heures d'attente au poste frontière dans une salle surchauffée.
Le changement par rapport au Cambodge est radical. Les routes sont en bon état, le bas coté n'est pas rempli de sable, aucune piste, plus de klaxons, des maisons en dur partout, des supermarchés. On passe du tiers monde à la civilisation.
On se met en selle direction Chanthaburi, Rayong et les plages de sable fin au sud-est de Bangkok. Plusieurs centaines de kilomètres sur des routes secondaires bordées de champs de cannes à sucre et de caoutchouc.
Le premier soir on s'arrête dans un temple. Les moines nous accueillent avec le sourire. Ils nous installent un coin pour dormir, nous offre une douche, de la nourriture et même du WIFI ! On est reçu comme des princes. Dans ces endroits on ne passe jamais incognito. Tout le village sait qu'on est là. Et ça n'a pas manqué. A la tombée de la nuit un habitant nous invite à boire des bières puis ils nous emmène dans une fête avec au moins 100 personnes. Ça mange, ça boit, ça rigole, belle ambiance. On se fait ouvertement draguer par plusieurs femmes. La thaïlandaise semble assez chaude. On ne se doute pas que c'est à la mémoire d'un australien décédé il y a 7 jours. Sa femme qui est thaïlandaise nous explique que c'est une ceremonie traditionnelle qui se deroule sept jours apres la mort du defunt.


La thaïlande est à majorité bouddiste. Il y a des temples un peu partout pour notre plus grand bonheur. Plus besoin de sortir la tente. Tous les soirs on se pointe dans un temple pour dormir et prendre une vrai douche. L'accueil est toujours chaleureux. Ces petits temples sont un vrai havre de paix. Les moines sont vraiment aimables et pas du tout envahissants. Si on reste dans notre coin ils ne nous dérangent pas.
Contrairement à ce qu'on pourrait penser les temples ne sont pas des sanctuaires. C'est vivant, il y a des vaches, des poulets, des cochons, des chiens, ... Et même des crocodiles !!! La vie des moines semble paisible. Ils entretiennent le temple, s'occupent des animaux, partent faite la quête, se reposent, jouent avec leur smartphone, naviguent sur internet, ... Le moine du 21ème siècle possède même un compte facebook !!!
Certains jours ils se lèvent très tôt vers 4h du matin pour prier. Dans ces temples, certains moines ne vivent pas à l'année. Il n'est pas rare de croiser de jeunes moines qui viennent passer quelques semaines ou quelques mois et ensuite qui retournent à leur quotidien.

Après cinq jours de vélo et autant de nuits dans ces merveilleux temples, avec Seb nous prenons deux jours de repos aux alentours de Rayong. Au menu : plages de sable fin et repos. Un peu de calme avant de rejoindre Bangkok.

Plage de Rayong
La route vers Bangkok n'est pas des plus agréables. C'est plat, on passe de zones industrielles en zones industrielles. Heureusement les petits marchés nous donnent du baume au coeur. La réputation culinaire n'est pas usurpée. Avec Seb on se gave. Riz, nouille, viande et légumes cuits au wok sont fabuleux. Les plats ne sont pas forcément très épicés. Niveau sucré ils ne sont pas en reste. Beignet, brioche, milkshake, fruit pressé, ... Avec tout ça je commence à reprendre les kilos perdus il y a un mois lorsque j'étais malade.

C'est la saison sèche mais tous les jours on a droit à au moins deux heures d'orages. Ce n'est pas déplaisant au contraire, ces pluies permettent de rafraichir un peu l'atmosphère. La chaleur est moins suffocante qu'au Cambodge mais il fait quand même presque 35°C. Le taux d'humidité est élevé, on transpire abondement.

Le 21/01/2015 on arrive sur Bangkok après une belle journée de 140km. Cette ville grouille de monde, il y a des embouteillages partout, des buildings et des centres commerciaux gigantesques sur plusieurs étages. C'est pas vraiment l'endroit de rêve.

Bangkok
Bangkok fut aussi l'occasion de retrouver quelques amis velauxien arrivant avec un colis spécialement préparé par Remy. Cette boite magnifique contenait du fromage, du paté, du pastis, du fois gras, du cassoulet, .... Un bonheur après plus de six mois sans ces merveilles françaises. Merci Remy !!!

Mes parents arrivent le 25/01/2016. Pendant 10 jours je vais ranger le vélo et visiter le nord du pays en mode 3 étoiles :).

Statistiques

Distance :  640 km
Nb jours : 10
Nb jours de vélo : 5
Nb jours de repos : 5
Etape la plus longue : 143 km
Etape la plus courte :  80km
Rayon cassé roue arrière : 3

Total depuis le début
Distance :  8543km
Nb jours : 116
Nb jours de vélo : 74
Nb jours de repos : 42
Etape la plus longue : 208 km ( 10h de selle, Chine)
Etape la plus courte : 43 km
Plus haut col : 3045 m (Yunnan, Chine)
Crevaison : 4
Rayon cassé roue arrière: 9


4 commentaires :

  1. Ton blog continue de me faire voyager un peu avec toi / vous. Te lire est un plaisir, n'arrête pas! Bises, Fred

    RépondreSupprimer
  2. Le blog va continuer à vivre avec le voyage. Encore quelques dizaines de mois !

    RépondreSupprimer
  3. Quelques dizaines de mois? Mais tu as prévu de rentrer quand au final?

    RépondreSupprimer
  4. Retour prévu debut 2018. La suite c'est 6 mois en australie, 3 mois en nouvelle zelande. Ensuite direction la patagonie pour une remonter vers le Canada.

    RépondreSupprimer

.